L’équipement de base pour l’urbex

ENGLISH

STARTER PACK DE L'EXPLORATEUR

Depuis 3 ans nous partageons nos cartes et nous constatons à quel point les personnes pratiquant l’exploration urbaine sont diverses. Il est à la portée de tous de partir sur la route de ces lieux chargés d’histoire, mais n’oublions pas que l’urbex peut-être dangereux. Il convient donc de bien s’équiper en amont avant de partir à l’aventure. Voici donc une liste non exhaustive de matériel nécessaire pour pratiquer en toute sécurité

 

Avoir une bonne visibilitée

Un peu obvious on vous l’accorde mais dans des lieux abandonnés depuis parfois plusieurs décennies, les trous sont partout ! En conséquence, il est très important d’avoir de quoi vous éclairer efficacement. Cette règle vaut pour les explorations de nuit mais aussi de jour ! La lampe d’un smartphone peut dépanner mais il vaut mieux ne pas compter seulement là-dessus.  En conséquence, privilégiez des lampes avec une batterie solide et facilement rechargeable et ne partez jamais avec une seule lampe. Ce n’est jamais agréable de tomber en panne de lumière lors d’une exploration, particulièrement si vous explorez des souterrains. Voici donc une petite sélection de nos bonnes références :

  • La lampe frontale aura l’avantage de vous laisser les mains libres, ce qui peut s’avérer pratique si vous avez besoin de crapahuter. Celle-ci éclaire jusqu’à 100m devant vous en plus d’être étanche et rechargeable par câble USB.  Même si cette lampe frontale se révèle très pratique, nous vous conseillons tout de même de ne pas partir en exploration avec uniquement ce type d’éclairage. 

  • Une petite lampe de poche puissante qui s’emporte partout devrait aussi faire partie de votre urbex starter pack ! Solide, facilement rechargeable, un éclairage jusqu’à 1000 m, une autonomie de 10h, un éclairage presque aveuglant quand régler au maximum, c’est le must have.

Pour charger facilement vos lampes, téléphones et autres appareils, on vous conseille ce multi-port USB à brancher dans votre voiture ! Ainsi vous ne tomberez jamais en panne de batterie.

Se protéger de l’environnement

Vous serez amené à visiter toute sorte de lieux pendant votre carrière d’explorateur. Il faut vous attendre à tomber sur des bâtisses parfaitement conservées et d’autres qui  tiennent à peine debout. Équipez-vous en conséquence : Les débris de verres, les clous rouillés, l’amiante et la poussière sont légions dans les lieux abandonnés. 

  • Pour protéger vos mains, privilégiez une paire de gants au tissu fin. Cela vous permettra de garder une bonne motricité et de manipuler vos appareils aisément sans avoir à  remettre vos gants sans arrêt. 
  • Préserver vos poumons. L’amiante est malheureusement souvent présente dans les lieux abandonnés depuis plusieurs années. Inodore et souvent caché dans les toitures, il faut s’en protéger. De plus, de manière générale les urbex sont très poussiéreux. Pour cela on se dirigera vers un masque de catégorie FFP3.  Les masques jetables sont une solution, mais vous pouvez également opter pour un masque réutilisable qui pourra vous suivre partout !
  • Porter des chaussures avec des semelles épaisses est vital. Rangez donc vos vans au placard pour partir en expédition et préférez plutôt des rangers ou des chaussures de sécurité. Il est quasi systématique que le sol soit jonché de verres brisés mais aussi d’aiguilles et de clous rouillés. Une semelle toute fine n’y résistera pas longtemps. 

CONCLUSION

Pour conclure nous finirons par le plus important : Ne prenez pas de risque inutile ! Prenez le temps d’analyser l’environnement avant d’explorer, d’autant plus s’il s’agit d’un spot que vous visitez pour la première fois. Fiez-vous à votre instinct et si vous avez un doute mieux vaut faire demi-tour. Vous savez désormais quel est le starter pack de l’explorateur, il ne vous reste plus qu’à trouver vos prochaines destinations et faire vos plus belles photos. 

Leave a Reply

Your email address will not be published.